issue 05/2022




Neo Geo Cup ’98 : The Road to the Victory
Jeu édité en 1998 par SNK.
Jeu sorti sur

Arcade, Neo Geo

.
Genre :

Sport

Neo Geo Cup ’98 : The Road to the Victory
[par sky]

Le foot et moi, ça fait 2, et il en va de même pour les jeux affiliés à ce sport. Ainsi qu’il s’agisse de FIFA et de PES, aucun ne m’a jamais attiré, même si je ne rechigne pas à prendre une manette pour faire un petit match à plusieurs.

Et bien aujourd’hui, j’ai tout de même eu envie de vous parler de Neo Geo Cup ’98 : The Road to the Victory qui se trouve pourtant être un jeu de football. Il est issu de la série Super Sidekicks, sorti sur Neo Geo et Arcade, dont le premier episode est d’ailleurs présent sur le Neo Geo Arcade Stick Pro. Il en est même le 5ème et dernier épisode, et dispose d’une petite saveur particulière, puisqu’il est sorti en 1998, année de la première victoire de l’équipe de France en championnat du monde. Je me souviens l’avoir testé sur sur une borne d’arcade quelques jours avant la victoire de la France contre le Brésil.

Mais revenons au jeu... Le jeu avait l’avantage d’être dynamique et rapide, alors que ces concurrents visaient déjà un peu plus de technicité. Neo Geo Cup ’98 : The Road to the Victory reste donc un jeu axé arcade, et ce n’est finalement pas pour me déplaire.

Les contrôles sont simples, mais efficaces. Lorsque l’on possède le ballon, il est possible de faire une petite passe, une longue passe ou un tir. Dès que nous nous retrouvons en défense, vous pourrez alors tacler, donner un coup d’épaule ou changer de joueur avec les 3 seuls boutons que propose le jeu.

Les parties sont courtes, mais comme le jeu est très dynamique, il y a un bon rythme, et quelques secondes de relâchement laisseront votre adversaire prendre le dessus et marquer un but. Ici pas de 3D ou de 4K, le jeu est bien old school comme il faut, avec des sprites 2D aux couleurs criardes ... so 90s ! Mais comme d’habitude avec SNK, l’animation des sprites est fluide, le jeu ne parait pas statique.

A chaque événement, le jeu est coupé par une petite vidéo en animation, au couleur de l’équipe. Une sorte de gros plan de l’époque qui permet d’enfoncer le clou lors d’un but ou au moment de la victoire.

Près de 25 ans plus tard, le jeu reste agréable à jouer, malgré des défauts évidents, mais qui font finalement aussi son charme.

Et, comme tous les jeux de foot, c’est à plusieurs qu’il prend une autre dimension. Il est certes limité à deux joueurs, mais il est possible de bien s’amuser lors de duels musclés.

J’ai eu l’occasion de partager quelques parties avec un jeune, amateur des derniers FIFA, si jeune qu’il n’avait pas connu cette coupe du monde. Malgré des graphismes ayant un certain âge, nous nous sommes bien amusés, et il avait du mal à lâcher la manette.

Cela montre bien, une fois de plus, qu’un jeu reste jouable, quelque soit son âge, tant qu’il procure du plaisir à ses joueurs.

A noter qu’à sa sortie, le jeu avait fait un peu de bruit étant une version très légèrement modifiée de Super Sidekick 3, avec un nouvel enrobage aux couleurs la coupe du monde ’98. Aujourd’hui, cette polémique n’a plus lieu, car, c’est ce dernier qui est bien souvent présenté pour un tarif très modique sur les plateformes proposant du retro-gaming. Evitez simplement de prendre les deux. Le jeu est aussi parfaitement émulé sur MAME.

Concurrent direct de FIFA, Neo Geo Cup ’98 : The Road to the Victory ne dispose pas d’une license officielle. Les joueurs sont donc fictifs, et il est inutile de chercher votre joueur favori de l’époque. Le jeu se contente de reprendre les pays qui étaient en lice, ainsi que les groupes de poule, lors de cette fameuse coupe du monde.


Les réactions à cet article :
Pas de réaction à cet article.
Poster une réactions à cet article :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?