issue 07/2020

juillet
juin
mai
avril
mars
février
janvier

2020
Effectuez une recherche dans les archives des news:
-> Accédez à toutes les archives des news <-


Nouvelles et rattrapages
[par Emuzone] le 18 février 2020

L’interpréteur Windows x86_64 Wine est sortie en version 5.2

Pour ce qui est de la console de jeu, l’émulateur Sega Dreamcast qu’est Redream, est téléchargeable en version 1.5, alors que pour les portables, c’est mgba qui est récupérable en version 0.8.1. Notez aussi la disponibilité de builds de développement OSX (10.13 minimum) concernant Vita3k, émulateur encourageant de PS Vita.

Toujours dans le mobile NoxPlayer, émulant une plateforme Android, est installable en version 2.0.0. Signalons également le passage en version 2.5.17 de Free42, émulant la calculatrice HP-42S, ainsi que celui de Clock Signal, émulateur multi-machines, en 20200216 et Emma02 en 1.35.

Pour les testeurs, la RC1 de OpenTTD 1.10 est sortie et pour l’émulation en Java, sachez également que JavaCPC est passé en version 2.9.8f.

A aussi été mise à jour l’interface graphique à de nombreux émulateurs, qu’est Nostlan en version 1.7.

On termine avec les loupés de ces derniers mois et donc l’annonce de leur mise à jour si comme nous, ils vous avaient échappé. Nous vous informons donc que PDP/8e simulator est désormais disponible en version 2.2, que Casio a mis en 2019, quelques uns de ses émulateurs payant de ses différentes calculatrices, à jour, et que DevilutionX est téléchargeable en version 1.0.

Enfin, pour que cela soit complet, des versions Beta, pour tests, sont disponibles depuis un bon moment concernant Zesarux 8.1, iP6plus 4.9 dont on propose une build, et plus récemment, ZxPoly 2.0.5.

EDIT : Virtualbox est depuis hier téléchargeable en version 6.1.4, étant principalement de la maintenance. L’interface graphique à DosBox qu’est Dapplegrey est aussi disponible ne version 7.4.2 depuis peu, tout comme celle pour Mupen64Plus écrite en Qt, simplement nommée Mupen64Plus-Qt en 1.14 et notons la non disponibilité du site de l’émulateur Sega Saturn qu’est Yabause, en espérant que son histoire ne s’arrête pas là.