issue 11/2019




Sonic Spinball
Jeu édité en 1993 par Sega.
Jeu sorti sur

Megadrive (Master System, Game Gear, GameCube, Playstation 2, Xbox, Wii)

.
Genre :

Flipper/Plateforme

Sonic Spinball
[par Emuzone]

Tout le monde attend la troisième aventure du hérisson avec impatience, mais des retards dans les développements de la Sonic Team au Japon font que Sega demandera à son studio américain STI (Sega Technical Institute), auteur de l’excellent second volet, de sortir un jeu estampillé Sonic pour ce noël 1993. C’est donc dans la hâte que nous aurons le droit à un jeu de flipper assez spécial, sans doute inspiré du niveau casino de leur précédente production.

Le scénario, prévu pour introduire le concept, n’a rien d’original. Comme à son habitude, l’odieux Docteur fait des siennes, et notre vaillant hérisson se lance tête baissée à l’assaut de la forteresse afin de réduire à néant les vils desseins de son ennemi juré. C’est donc de cette manière que Sonic prendra le rôle d’une boule de flipper dans un complexe se divisant en quatre salles distinctes (comprenez quatre tables).

Le gameplay parait au premier abord plutôt simple. Chaque bouton actionne l’un ou l’autre des flips, le dernier servant à activer les deux en même temps. Chaque monde possède une émeraude à récupérer et un boss à détruire. Seulement pour y accéder, il vous faudra activer des manettes et détruire, entre autre, des barils, afin d’ouvrir des passages. La tâche sera loin d’être aisée car certains ennemis rôdent et vous empêcherons d’avancer rendant parfois le jeu agaçant. Celui-ci se révèle donc très vite ne pas être qu’un simple flipper puisque vous pourrez diriger notre boule d’épine comme dans un jeu de plateforme à certains endroits.

Si le nombre de flippers proposés, quatre, semble ridicule, ce n’est certainement pas le cas de la difficulté. Celle-ci se révèle accrue et le nombre de vie très limité rendant le tout parfois frustrant. Le temps passé dans les différents environnements font des musiques rocks et électroniques, pourtant bien arrangées, un peu répétitives à la longue. Les bruitages sont de bonne qualité et les graphismes sont quand à eux sombres et soignés renforçant l’ambiance.

Finalement, quoi penser de ce spin off ? Les amateurs de flipper acceptant le côté plateforme et les fans du hérisson bleu aimeront surement ce jeu bien réalisé malgré la précipitation dans laquelle il fut développé. Le mélange d’un gameplay un peu hybride et d’une ambiance unique bien retranscrite pourra même en ravir certains. En somme, ce Sonic Spinball, ne restera sans doute pas comme un des meilleurs jeux de la Megadrive, mais reste un jeu atypique et fun dont le seul point noir au tableau est peut être sa difficulté digne des jeux de la génération précédente.


Les réactions à cet article :
Pas de réaction à cet article.
Poster une réactions à cet article :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?